Comment la banque postale dissuade ses clients de vider leurs comptes

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La banque postale oblige ses clients à souscrire à un service appelé certicode plus pour pouvoir effectuer des virements bancaires vers un compte tiers à partir du site internet de la banque postale. Le client doit recevoir un code par courrier permettant d’activer le service certicode. Rendez-vous compte. A l’heure où plus de 86% des ménages français sont connectés à l’internet, il faut attendre une lettre pour activer ce service. De plus, le service se situe dans la section « sécurité » pour vous faire croire que ce système est très sûr.  Pourtant en 2014, La banque postale a été condamnée pour un virement frauduleux utilisant le système certicode (référence). La banque postale n’a pas changer le nom de son système même après une condamnation par la justice française.

De plus, la banque postale limite le montant des virements vers un compte tiers à 3000 euros par jour. Ce sont des techniques pour éviter que les clients ne puissent facilement vider leur compte. J’ai ouvert des comptes bancaires au Canada, en Espagne, aux Pays-bas, au Royaume-uni, en Allemagne et je n’ai jamais vu ce type de politique ultra-protectionniste. L’argent que vous déposez à la banque reste votre argent. A ce titre, toutes tentatives de bloquer votre argent est inacceptable.


Ainsi, si vous êtes client de la banque postale, ayant conscience de cette politique, je vous encourage à ouvrir un second compte bancaire. Visitez notre comparatif des banques en ligne.

Partager sur :

Un commentaire

  1. Bonjour;
    Merci pour votre post. Je suis totalement d’accord avec vous, je viens de faire la même observation que vous dans ma tête en voyant leur service pitoyable.

    Que me suggérez vous, sachant que je souhaite effectuer des gros virements SEPA en ligne (sans passer par un bureau sans arrêt) (plusieurs miliers d’€) chaque mois ?

    Merci d’avance.

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.