Ces professions qui ne vous conseilleront jamais la micro-entreprise

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Une série de corporations n’ont aucun intérêt à vous conseiller d’être micro-entrepreneur. Trouvez ci-dessous la liste des professions qui n’ont aucun intérêt à ce que vous deveniez un micro-entrepreneur. Ainsi, méfiez-vous des conseils qu’ils peuvent vous donner car leur opinion peut ne pas être objective. A noter que les comptables et les avocats sont friands de complexités légales françaises parce qu’ils en vivent.

Les comptables:

Selon la loi, les micro-entrepreneurs doivent juste enregistrer leurs recettes et leurs achats. Il est donc facile de faire sa comptabilité sur un simple tableur comme Excel, LibreOffice, Google spreadsheet. Dans ce cas, vous n’avez pas besoin d’un comptable pour ce travail ou de logiciel de comptabilité. A contrario, si un entrepreneur décide de créer une micro EURL, il devra fournir un grand livre, un livre journal, un compte de résultat, un bilan et peut-être une annexe pour chaque année d’activité. Les comptes doivent être déposés chaque année au greffe du tribunal de commerce. Conséquemment, dans le cas d’une EURL, il est tentant de payer un comptable pour faire ce travail.

Lorsque les comptables vous proposent des simulations pour comparer la micro entreprise à l’EURL, vérifiez qu’ils n’oublient pas d’ajouter le coût administratif, leurs rétributions et le logiciel de comptabilité dans le cas de l’EURL.

Les avocats:

Avec la micro-entreprise, il n’est pas nécessaire d’engager un avocat pour rédiger des statuts juridiques. A noter que normalement, les entrepreneurs sollicitent les avocats, les expert-comptables et les notaires pour la rédaction ou la modification des statuts juridiques de leur SARL ou EURL.

Les banquiers:

Les comptes bancaires professionnels sont plus chers que les comptes bancaires personnels. Puisque la micro-entreprise est éponyme, vous pouvez utiliser un deuxième compte personnel en guise de compte d’auto-entreprise. C’est la tuile pour votre banquier car les comptes personnels rapportent beaucoup moins que les comptes professionnels. Néanmoins, on apprécie la stratégie de Monabanq et de la banque N26 qui fournissent des prestations utiles pour les micro-entrepreneurs dans des offres bancaires dédiés.

Où cherchez des informations fiables sur la micro-entreprise?

Cherchez l’information à la source

Faites vous même vos calculs comparatifs. N’ayez pas peur de prendre une décision vous-même car quelque soit le statut juristique vous choisirez, ce ne sera ni votre avocat, ni votre comptable, ni votre banquier qui auront une responsabilité fiscale ou légale mais ce sera vous.

Partager sur :

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.